search
sélection de l'année
24 Justice indienne

24 ⸱ Justice indienne
D. HESKA WANBLI WEIDEN

David Heska Wanbli Weiden – GALLMEISTER
La « cuisine » des Lakotas

Sur la réserve indienne de Rosebud, dans le Dakota, un justicier autoproclamé se substitue à des autorités judiciaires défaillantes. Lorsque son neveu est impliqué dans un trafic, il intervient à sa manière… musclée. Un roman policier qui nous plonge dans la réalité amérindienne contemporaine, entre adhésion à la modernité et persistance des traditions.

Partager sur les réseaux sociaux

3.4 basé sur 5 avis

VOS RÉFLEXIONS
sur ce livre

5 thoughts on “24 ⸱ Justice indienne”

  1. Sandrine

    Un premier roman très réussi. Une virée dans une réserve Amérindienne où l’extrême violence côtoie les traditions ancestrales. Le mépris du gouvernement américain pour ces peuples premiers est décrit sans concession. Malgré leurs gros muscles et leur force de conviction, on sent bien la fragilité des personnages confrontés à la pauvreté et à l’exclusion.

  2. Laetitia

    Je termine ce beau roman à l’instant. Polar sur fond de trame amérindienne. On découvre avec plaisir le mode de fonctionnement et les coutumes ancestrales au sein de cette réserve.
    Jusqu’au bout la question se pose: peut-on se faire justice soi-même?
    Je recommande chaudement .

  3. Michel78

    Cela sent un peu trop « l’atelier d’écriture ». L’idée d’un polar amérindien était intéressante mais c’est plutôt mal écrit avec beaucoup trop de références à la culture amérindienne qui viennent se bousculer avec une intrigue qui n’est déjà pas très structurée et manque un peu d’originalité. Le récit balance en permanence entre défense de la culture et des traditions indienne et rappel du mépris des blancs vis-à-vis de ce peuple qu’ils ont spolié au cours des siècles récents.
    Note 3

  4. Giliane

    Le roman est agréable à lire, notamment pour les références au quotidien des Indiens Lakotas (sioux) vivant dans une réserve. Le héros est un homme que l’on paye pour rendre la justice qui n’est pas de mise pour les Amérindiens puisque les peines sont rares pour les crimes commis à l’encontre des membres de la communauté. Cependant, l’intrigue concernant le trafic de drogue est étirée jusqu’à la rendre ennuyeuse ; le récit n’est pratiquement constitué que de dialogues, ce qui l’appauvrit, il est certain que le lecteur qui craint les descriptions sera ravi !

  5. Marie

    Une plongée dans la violence. Le récit dénonce la condition des indiens dans les réserves, la brutalité aveugle et anonyme du système judiciaire américain, explore les ravages de la drogue et la misère humaine. Il faut s’accrocher pour apprécier …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA BO
en trois mots

LIRE

Découvrez tout au long de l'année
des livres sélectionnés par notre comité
de lecture qui étudie plus de 300 titres.

PARTAGER

A chacun son style et ses préférences littéraires !
Partagez vos coups de cœur au sein
d'un petit groupe de lecteurs.

AGIR

Adoptez une lecture écoresponsable.
Après un an d'échanges entre les abonnés,
les livres sont donnés à des associations.
Un livre, plusieurs vies !