search
sélection de l'année

16 ⸱ Le bon sens
M. BERNARD

BERNARD Michel – La Table Ronde

C’est la fin d’une très longue guerre, qui aura duré cent ans. Il y a les traîtres et les héros, les couards et les forts, et puis il y a le cas de Jeanne d’Arc. Certains craignent un procès en réhabilitation, et Charles VII lui-même ne semble pas enthousiaste… Il faut dire que ce grand roi est aussi un homme irrésolu, capable de petitesse. Un récit magnifique servit par une langue d’une rare élégance.

Partager sur les réseaux sociaux

2.7 basé sur 6 avis

VOS RÉFLEXIONS
sur ce livre

7 thoughts on “16 ⸱ Le bon sens”

  1. Marie L.

    Je n’ai même pas le courage d’aller jusqu’au bout de ce récit poussif et ennuyeux…même en ce mois de mai pluvieux. Il faudrait sans doute être passionné par le personnage ou l’époque.

  2. Françoise

    Tout à fait d’accord avec l’avis de Marie L.
    C’est poussif et ennuyeux ! J’abandonne avant la fin !

  3. Thomas CLERMIDY

    Biographie romancée de Charles VII. On apprend beaucoup de choses. Livre fouillé et intéressant du début à la fin

  4. Conseil

    Quelle était la femme la plus importante pour Charles VII : Agnès Sorel, sa bien-aimée ou Jeanne d’Arc dont « la condamnation pour hérésie jetait de l’ombre sur la légitimité de son sacre » ? Voilà probablement la question majeure de ce roman peu passionnant s’achevant par la proclamation finale de l’annulation de la condamnation de Jeanne d’Arc.

  5. Poque

    Ce récit historique donnant vie à un grand nombre de personnages, écrit sans le moindre dialogue avec de longs paragraphes, est d’une lecture parfois un peu difficile. Mais ces inconvénients oubliés, il reste un magnifique tableau de cette période historique qui voit tout à la fois la fin de la guerre de Cent ans, un roi qui reprend pleinement l’autorité sur l’intégralité de son royaume et la volonté de quelques hommes de rendre une vraie justice à Jeanne d’Arc. Note : 3

  6. Michel78

    Un roman historique intéressant au style ni trop universitaire, ni trop facile. On apprend beaucoup de choses sur le roi Charles VII, dont l’image dans l’histoire de France en faisait un être un peu falot à la remorque de Jeanne d’Arc alors qu’il apparait dans ce récit comme un grand roi qui a su terminer la guerre de Cent Ans et réhabiliter Jeanne d’Arc, vingt ans après sa condamnation.
    Note 4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA BO
en trois mots

LIRE

Découvrez tout au long de l'année
des livres sélectionnés par notre comité
de lecture qui étudie plus de 300 titres.

PARTAGER

A chacun son style et ses préférences littéraires !
Partagez vos coups de cœur au sein
d'un petit groupe de lecteurs.

AGIR

Adoptez une lecture écoresponsable.
Après un an d'échanges entre les abonnés,
les livres sont donnés à des associations.
Un livre, plusieurs vies !