search
sélection de l'année
02 Une saison douce

2 ⸱ Une saison douce
M. AGUS

Milena Agus – LIANA LEVI
La Sardaigne, terre d’accueil

Un village sarde mourant et déserté par sa jeunesse reprend vie à la faveur de l’installation d’un groupe de migrants encadrés par des humanitaires. Les femmes prennent la parole pour nous raconter, à la façon d’un chœur antique, cette histoire où deux populations hostiles l’une à l’autre vont petit à petit s’apprécier.

Partager sur les réseaux sociaux

3 basé sur 9 avis

VOS RÉFLEXIONS
sur ce livre

9 thoughts on “2 ⸱ Une saison douce”

  1. ghislaine

    L histoire est amusante et intéressante mais c est tellement mal écrit!!

  2. veroG73

    Sympathique roman , qui sous des aspects legers
    pose la question plus profonde de notre regard face aux migrants

  3. Brigitte

    Livre drôle et émouvant qui nous renvoie à nos confrontations en face de “L’Inconnu”.
    Malheureusement, sujet d’actualité…..

  4. Michel78

    Belle manière d’évoquer le drame des migrants qui arrivent en Italie. La poésie est un délicieux onguent, mais, dans le cas présent, elle perturbe l’écriture ! Néanmoins, c’est une œuvre très intellectuelle et il faut se laisser porter par le récit jusqu’à la fin qui est la plus belle partie.
    Note 3

  5. M.L.

    Une histoire de migrants, convenue et sans aucun suspense, qui m’a profondément ennuyée: je ne suis pas parvenue à la finir…

  6. Giliane

    Des “envahisseurs” vont permettre à un village sarde qui a perdu son âme de la retrouver. Des tranches de vie et des portrait tendres de personnages divers : de villageois, de migrants et des humanitaires qui les accompagnent. J’ai été très émue par ces portraits, l’autrice ne donne pas de leçon de morale mais elle nous laisse percevoir toute l’humanité de ces personnages très attachants, parfois drôles.

  7. Geneviève R.

    Un agréable petit livre qui se lit d’une traite ! Un sujet grave traité avec légèreté – c’est bien de temps en temps au milieu de tous ces évènements et ces livres anxiogènes ! –
    Evidemment, parfaitement pas crédible !!! Mais n’est-ce pas le but de la littérature de nous faire rêver et de nous ouvrir à d’autres horizons ???
    J’ai bien aimé cette découverte des femmes de Sardaigne et de cet auteur…

  8. Catherine M.

    Une histoire de rencontres humaines, en Sardaigne.
    Un village qui jusqu’à présent s’était bien débrouillé pour ne pas avoir de migrants …
    Mais, des moniteurs accompagnateurs arrivent avec un groupe “répertorié” dans une maison vétuste et inoccupée appartenant à deux soeurs; Quelle position prendre ? Les femmes sardes vont les approcher et oser un premier contact … de fils en aiguilles et d’aiguilles en fils, la vie s’enrichit et se régénère. Dans un climat où l’humour s’invite, le soleil et la beauté .
    Ce court roman dédramatise mais ne gomme pas les difficultés de part et d’autre : l’exil et l’accueil….
    Un souffle de vie et d’espoir.
    Un bon moment de lecture, pas difficile ni prise de tête !

  9. NathD

    Malheureusement, je n’ai pas su apprécier ce livre à sa juste valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA BO
en trois mots

LIRE

Découvrez tout au long de l'année
des livres sélectionnés par notre comité
de lecture qui étudie plus de 300 titres.

PARTAGER

A chacun son style et ses préférences littéraires !
Partagez vos coups de cœur au sein
d'un petit groupe de lecteurs.

AGIR

Adoptez une lecture écoresponsable.
Après un an d'échanges entre les abonnés,
les livres sont donnés à des associations.
Un livre, plusieurs vies !