search
sélection de l'année

1 ⸱ Le dit du Mistral
O. MAK-BOUCHARD

MAK-BOUCHARD Olivier – Le tripode

Un violent orage met au jour, dans le Lubéron, des tessons de poterie. Poussés par la curiosité, le propriétaire et son voisin mènent des fouilles clandestines et mettent à jour le visage d’une femme sculptée dans le calcaire. De sa bouche coule un mince filet d’eau qui bouleverse les esprits. Un livre jubilatoire et plein de fraîcheur où il est question de légendes qui font remonter le cours du temps

Partager sur les réseaux sociaux

5 basé sur 1 avis

VOS RÉFLEXIONS
sur ce livre

8 thoughts on “1 ⸱ Le dit du Mistral”

  1. Anne

    Magnifiques contes entremêlés à savourer sans modération.

  2. veroG73

    Tres agréable vagabondage dans le Luberon entre réel et legendes .Detente assuree!

  3. lise bazet

    découvert à la fin du livre, après des pages blanches, puis la table des matières e puis encore des pages blanches,: “l’ouvrage” et “achevé d’imprimé”…clins d’oeil pleins d’humour.

  4. Brigitte Rodel

    Très belle découverte.
    Beaucoup de plaisir à lire ce livre qui nous emmène dans la grande tradition des légendes et des traditions locales et nous montre leur impact plus ou moins avoué sur nos habitudes de vie d’aujourd’hui.
    J’ai beaucoup aimé le Prologue et l’Epilogue qui nous ancre dans notre monde et nous font partir ailleurs en même temps.
    Tous les lecteurs du ” Midi” devrait l’avoir sur sa table de chevet.
    A partager sans modération

  5. Thomas CLERMIDY

    Un très beau conte, hymne à la Provence, ses lieux géographiques, ses légendes, ses écrivains. Une merveille à lire absolument. Note 4

  6. Poque

    Il est certain que ce n’est pas un livre comme les autres. On suit avec intérêt cette découverte de la source cachée, ainsi que du visage de femme gravé dans le calcaire, puis vient un chapitre sur une légende plus ou moins historique. Le récit reprend et l’on se retrouve de nouveau dans le domaine de la légende. C’est ensuite une sorte de délire où le personnage du roman écoute ce que lui disent le vent, la montagne, le calcaire et tout ce qu’il imagine comme dans un délire éveillé, la réalité ne revenant que pour une fin rapidement expédiée. J’ai été très déconcerté par cet ouvrage. Note : 3

  7. Michel78

    L’auteur cherche à se mouler dans la veine des écrivains provençaux et y réussit grâce à une belle écriture, un peu maniérée. Le récit de la construction de la source avec son voisin permet de décrire le « bon vivre » de ce petit village du Lubéron et la beauté des paysages. La seconde partie du roman, à partir des feux de la St-Jean, où le héros commence à divaguer, entre rêves et légendes datant de l’époque gauloise est, néanmoins, un peu ennuyeuse.
    Note 3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA BO
en trois mots

LIRE

Découvrez tout au long de l'année
des livres sélectionnés par notre comité
de lecture qui étudie plus de 300 titres.

PARTAGER

A chacun son style et ses préférences littéraires !
Partagez vos coups de cœur au sein
d'un petit groupe de lecteurs.

AGIR

Adoptez une lecture écoresponsable.
Après un an d'échanges entre les abonnés,
les livres sont donnés à des associations.
Un livre, plusieurs vies !